Prix Nobel de la Paix : Malala ou le triomphe du lobbying, qui est tu Mukwege?

Le prix Nobel de la Paix 2013 sera décerné ce vendredi 11 octobre 2013 à Oslo.  D’après les médias occidentaux au moins de 259 candidatures ont été déposées – un record.

ImageMalala Yousafzai est donnée favorite, toujours selon les médias occidentaux. Si ce pronostic se confirme, l’adolescente pakistanaise (16 ans), blessée à la tête par les talibans pour avoir défendu le droit des filles à l‘éducation, deviendrait la plus jeune lauréate de l’histoire des Prix Nobel.

On remarquera juste que la jeune femme bénéficie d’un accompagnement médiatique très professionnel, sans doute tricoté par un lobbying puissant.

A l’origine, ce n’est pas Malala, mais son paternel. Ziauddin Yousafzai, le père de Malala, est connu pour ses prises de positions politiques. Il n’hésite d’ailleurs pas à embarquer même les membres de sa famille dont la jeune Malala. L’histoire retiendra que papa Yousafzai  a soutenu l’intervention militaire dans sa région. Enseignant et ex-directeur d’école, il a été nommé, le 10 décembre 2012, conseiller spécial des Nations unies auprès de l’envoyé spécial de l’ONU chargé de l’éducation Gordon Brown.  Et de fil en aiguille, le 12 juillet 2013, Malala s’ést vue offrir la tribune de l’ONU pour parler de l’accès à l’éducation pour les filles.

On notera aussi cette interview accordée le lundi 7 octobre à BBC, comme par hasard à une semaine du dévoilement du Prix Nobel de la Paix 2013. On n’oubliera pas la date, pour le moins bien choisie, de la sortie de son livre (mardi 08 octobre 2013), sans oublier le médiaplanning de sa sortie: Interview exclusive à BBC, extraits publiés au Sunday Times (dimanche 06 octobre 2013), etc.

Mukwege-Panzi2Pour sa part, le gynécologue congolais Denis Mukwege est également cité parmi les favoris. « Le réparateur des femmes » avait dû fuir la RDC fin 2012 après une tentative d’assassinat pour avoir aidé les femmes violées et persécutées du Nord et Sud Kivu.  Cet épisode de sa vie a été parmi le plus médiatisé et se rapproche un tout petit peu au récit de Malala. Mais le combat de Denis Mukwege n’a pas commencé par cet attentat. Depuis plus de 20 ans, loin des caméras du monde, le gynécologue a opéré près de 50 000 femmes victimes de viols. A défaut de bénéficier d’une aura médiatique spectaculaire, le combat de Mukwege est reconnu cependant par ces nombreuses pauvres femmes de région maudite de l’Est de la RDC.

Ce vendredi le prix Nobel 2013 sera connu et certainement que ce ne sera pas Mukwege, mais qu’est-ce que ce prix représente aux yeux de ces femmes ? Certainement que le bistouri et la vie qui s’en suit valent mieux qu’un Prix Nobel.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Prix Nobel de la Paix : Malala ou le triomphe du lobbying, qui est tu Mukwege? »

  1. cela aurait fait tÂche si Malala avait eu le prix. mais je pense aussi que l’agence qui l’a réçu le doit surtout à une démarche politique visant l’Iran et la Syrie et la Corée du Nord, pays « dangereux » qui doivent être dénucléarisés…
    Le docteur le méritait vraiment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s